mérou géant

Nom scientifique Epinephelus lanceolatus
Descripteur Bloch
Année description 1790
Statut IUCN (Monde) DD
Famille Epinephelidae
Genre Epinephelus
Epinephelus lanceolatus Epinephelus lanceolatus

Introduction

Epinephelus lanceolatus, également connu sous le nom de mérou géant, est l'un des plus grands poissons osseux que l'on peut trouver dans les récifs coralliens. Il est répertorié de la Mer Rouge jusqu'à Hawaï.

Les plus grands individus peuvent atteindre plus de 2,5 mètres de longueur et peser plus de 400 kg. Cette espèce est très prisée pour la pêche sportive et commerciale, ce qui a entraîné une forte diminution de ses populations. Il a localement disparu et des études globales sont attendues pour estimer l'état de santé des populations.

Cette fiche est en cours de réalisation. Les textes proposés actuellement sont issus de notre modèle de données ou sont en cours de rédaction. Pour demander à prioriser ce contenu, vous pouvez nous écrire ICI.

Qui est-il ?

Le genre Epinephelus

En 2019, le genre Epinephelus comprend 87 espèces selon FishBase. Ces poissons sont communément appelés "mérou" et appartiennent au "groupe" des serrans (Serranidae).

Ce sont des carnassiers territoriaux au corps allongé et robuste. La tête est imposante, la mâchoire contient des canines sur l'avant. La bouche est protractile. Toutes les espèces possèdent 10 ou 11 épines dorsales.

La plupart des espèces se rencontrent dans les récifs coralliens ou rocheux à quelques exceptions près (E. aeneus, E. bruneus ou encore E. areolatus) qui vivent dans les fonds sableux, limoneux ou boueux. Les adultes sont généralement observés entre 10 et 200 mètres de profondeur. La majorité des Epinephelus sont reconnus comme hermaphrodites protogynes, c'est-à-dire qui naissent femelles et deviennent mâles en grandissant. Il se pourrait cependant que toutes les femelles ne changent pas de sexe et que certains mâles ne passent pas par ce stade communément admis.

Ces poissons, très prisés commercialement pour la consommation et la pêche récréative, sont vulnérables à la surpêche en raison de leur croissance lente, de leur maturité tardive et de la formation d'agrégations de reproduction. La surpêche, particulièrement ciblée sur les individus matures, peut entraîner des déséquilibres de sex-ratio et affecter la reproduction. Plusieurs mérous font à présent l'objet de fermes d'aquaculture (en particulier E. coiodes et E. malabaricus).

Selon l'IUCN, la surpêche et la pollution ont déjà entraîné une chute importante des populations de nombreux mérous et plusieurs espèces sont en danger d'extinction.

Morphologie

  • Taille moyenne
    200 cm
  • Taille maximale
    270 cm
  • Mimétisme
    fonds rocheux
  • Taille moyenne
    200 cm
  • Taille maximale
    270 cm
  • Mimétisme
    fonds rocheux

Comment reconnaître le mérou géant ?

Le mérou géant a une apparence massive et robuste, avec un corps ovale et comprimé latéralement. La tête est grande et large, avec une bouche munie de dents puissantes qui lui permettent d'attraper des proies de grande taille. Les écailles du mérou géant sont grandes et épaisses, ce qui les protège des blessures lorsqu'ils se cachent dans des zones rocheuses ou coralliennes.

La coloration du corps et des nageoires varie en fonction de l'âge et de l'environnement dans lequel l'individu se trouve. Les jeunes ont une coloration jaune-brun pâle avec des marques irrégulières brun foncé et / ou jaunes sur le corps et les nageoires. En grandissant, leur couleur change et le corps prend une couleur brun foncé uniforme. Les nageoires présentent des taches plus foncées et une bordure blanche.

Les taches jaunes pourraient être un indicateur de la condition physique et de la qualité nutritionnelle. En effet, les individus ayant des taches plus prononcées ont tendance à être en meilleure santé et à avoir un régime alimentaire plus varié que ceux ayant des taches moins visibles.

Les adultes ont généralement une coloration brun foncé avec des taches blanches sur les nageoires dorsales et caudales. Le corps est recouvert de petites taches blanches. La coloration peut varier en fonction de l'environnement dans lequel se trouve l'individu.

Il semblerait que les poissons vivant dans les eaux peu profondes présentent une coloration plus claire, tandis que ceux vivant dans les eaux profondes ont une coloration plus foncée. De plus, les individus vivant dans des habitats avec une couverture de corail plus élevée ont une coloration plus claire que ceux vivant dans en zone rocheuse.

 

 

Différences entre mâles et femelles

Le mâle adulte est plus grand que la femelle.

Mode de vie & Comportement

  • régime
    carnivore
  • Sociabilité
    solitaire
  • territorialité
    Oui
  • Rythme biologique
    Diurne

Le mérou géant est un prédateur opportuniste qui chasse une grande variété de proies, notamment des poissons, des crustacés, des céphalopodes et des tortues de mer. Il utilise une technique de chasse en "embuscade" en se cachant dans des crevasses et des grottes. Il attend patiemment que les proies passent à portée de sa gueule. Cette stratégie de chasse est particulièrement efficace grâce à sa capacité à avaler des proies relativement grandes en une seule bouchée.

Des études scientifiques ont montré que le mérou géant est un poisson lent. Cependant, cette lenteur n'est pas un facteur limitant pour la capture de proies, car le mérou géant peut se propulser rapidement sur de courtes distances en utilisant sa nageoire caudale.

Reproduction

  • Mode de reproduction
    ovipare qui pond en eau libre

Cette espèce ovipare se reproduit en formant des regroupements pour le frai. Plusieurs individus se rassemblent pour libérer leurs gamètes simultanément. En Australie, des observations ont montré que la reproduction a lieu autour de la pleine lune en hiver austral (de juin à août). Les mâles arrivent en premier sur le site de frai et établissent des territoires en défendant des cavités ou des surplombs rocheux. Les femelles arrivent ensuite et choisissent les mâles les plus dominants pour se reproduire. La fécondation est externe, les œufs sont pélagiques et flottent en surface avant d'éclore en larves pélagiques.

Risques pour l'Homme

  • Venimeux
    Non
  • Morsure
    Oui

Cette espèce peut attaquer si elle se sent menacée. Il est important d'être particulièrement vigilant, en particulier lors de plongées ou de sessions de pêche.

D'où vient-il ?

Présence géographique & État des populations

Cette espèce se rencontre principalement dans les eaux tropicales et subtropicales des océans Indien et Pacifique. Son aire s'étend de la côte est de l'Afrique, à partir de la mer Rouge, jusqu'aux îles du Pacifique telles que Hawaii et la Polynésie française. En Australie, il est présent dans les eaux de la Grande Barrière de corail, ainsi que dans les eaux plus profondes au large de la côte est et ouest.

Où retrouver cette espèce (aquarium) ?

Quel est son habitat ?

Caractéristiques du milieu naturel

  • Température
    24 - 29 °C
  • Profondeur
    1 - 200 m

Présentation du biotope

On retrouve le plus souvent le mérou géant à une profondeur inférieure à 200m. Des spécimens de grande taille peuvent être rencontrés à faible profondeur.

Espèces du même biotope

Partenaire de la Mer

Le programme Mr.Goodfish sensibilise le public à la consommation durable des produits de la mer !

Mr.Goodfish

Le programme Mr.Goodfish sensibilise le public à la consommation durable des produits de la mer !

Apprendre en s'amusant

Pour aller plus loin

Espèces de la même famille

A lire sur la toile

Sources & Réalisation

Participation & Validation

L'équipe de Fishipédia et les contributeurs spécialistes s'engagent à apporter un contenu de haute qualité. Cependant, bien que l'information soit issue de sources scientifiques ou de témoignages d'expériences de spécialistes, les fiches peuvent contenir des imprécisions.

Benoit Chartrer

Benoit Chartrer

Intéragir avec Fishipedia

Pour entrer en contact avec notre équipe ou participer à notre projet.

Modèle de fiche et contenu © Fishipedia - Reproduction non autorisée sans demande préalable - ISSN 2270-7247 - Dernière mise à jour le 12/11/2023
  • {{name}}

    {{#street_number}}{{street_number}}, {{/street_number}}{{#route}}{{route}}{{/route}}
    {{postal_code}} {{town}}

    {{#phone}}{{phone}}{{/phone}}{{^phone}}-{{/phone}}